Site intercommunal >>

Droit & démarches

pour les particuliers

Modification du contrat d'assurance véhicule

Loi Pacte

La loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises a apporté des modifications au régime de l'assurance obligatoire de responsabilité civile automobile.

Cette page est en cours de mise à jour.

Vous devez signaler à votre assureur toute modification de votre situation :

  • si ce changement peut affecter le risque assuré,

  • et si ce changement se traduit par une diminution ou une aggravation du risque.

Vous devez signaler ces modifications par lettre recommandée avec accusé de réception, notamment s'il s'agit :

  • d'un changement de situation familiale (mariage, divorce...),

  • d'un changement de situation professionnelle ou d'un départ en retraite,

  • d'un changement de domicile.

Services en ligne et formulaires

À noter

il faut prévenir son assureur en cas de déménagement , même si le risque assuré n'est pas concerné, pour qu'il vous fasse parvenir les courriers à votre nouvelle adresse, notamment les avis d'échéance.

Vous pouvez demander la résiliation de votre contrat si la modification de sa situation a une incidence sur le risque couvert.

Si le changement entraîne une diminution du risque (vous utilisiez votre véhicule pour un usage professionnel et vous partez à la retraite par exemple), vous disposez d'un délai de 3 mois pour signaler ce changement à votre assureur.

Vous pouvez également à cette occasion demander une diminution du montant de votre cotisation. Si l'assureur refuse, vous pouvez résilier le contrat. La résiliation prend effet 1 mois après la demande.

Si le changement se traduit par une aggravation du risque, que vous en soyez ou non la cause, vous devez le signaler dans un délai de 15 jours à partir du jour où vous en avez connaissance.

L'assureur peut :

  • refuser d'assurer ce nouveau risque et résilier le contrat,

  • ou vous proposer une augmentation de la cotisation.

Si vous acceptez, vous recevrez un avenant ou un nouveau contrat.

Si vous refusez ou si vous ne répondez pas dans un délai de 30 jours, le contrat peut être résilié.

L'assureur peut vous proposer une modification du contrat (suppression ou ajout d'une garantie, par exemple). Il doit obtenir votre accord.

Si vous refusez, il doit maintenir les conditions de garanties initiales.

À savoir

toute modification d'un contrat d'assurance doit faire l'objet d'un avenant signé par les 2 parties .

Textes de référence

Services en ligne et formulaires

Pour en savoir plus

pour les professionnels

Page indisponible

Désolé, cette page n'est pas disponible sur service-public.fr

Vous pouvez toutefois consulter les autres pages

pour les associations

Page indisponible

Désolé, cette page n'est pas disponible sur service-public.fr

Vous pouvez toutefois consulter les autres pages